Responsable technique mécanique : témoignage de Nathan

Responsable technique mécanique

Responsable technique mécanique : témoignage de Nathan

Nathan est responsable technique mécanique chez MECAGINE. Il nous présente son parcours et son métier.

MECAGINE recrute des ingénieurs en mécanique, découvrez les offres sur notre site emploi.

Devenir responsable technique mécanique : son parcours

Nathan, peux-tu s’il-te-plaît nous présenter ton parcours dans l’enseignement supérieur ?
Après une prépa PT / PTSI (Physique, Technologie et Sciences de l’Ingénieur), j’ai intégré l’ENSMM à Besançon, l’Ecole Nationale Supérieure de Mécanique et des Microtechniques. C’est une école généraliste à dominante mécanique.

Qu’est-ce qui t’a amené à choisir cette voie ?
C’est venu assez naturellement, cela m’a toujours intéressé de savoir comment les systèmes mécaniques fonctionnaient. Enfant, je faisais pas mal de menuiserie avec mon grand-père. Nous réalisions des meubles ensemble : il me faisait participer aux plans, puis à l’usinage du bois dans son atelier.

Et au niveau professionnel ?
Je suis entré chez MECAGINE à la fin de mes études, pour mon premier CDI, en tant qu’ingénieur conception mécanique. J’ai commencé par des projets au forfait dans le secteur des machines spéciales.
Ensuite j’ai réalisé plusieurs missions dans le domaine de l’optronique (conception mécanique pour des systèmes embarqués optroniques), dans le médical et dans l’électronique embarquée en environnement durci. Ces projets ont été entrecoupés de périodes au bureau d’études où j’ai travaillé à nouveau dans le secteur de la machine spéciale, et sur des boîtiers électroniques intégrant des cartes conçues par notre société sœur ELSYS Design.

Je constate que tu as travaillé dans de nombreux domaines ! Tentons de prendre un peu de hauteur, pourrais-tu nous expliquer en quoi consiste le métier d’ingénieur conception mécanique ?
L’objectif d’un ingénieur conception mécanique est de rechercher des solutions qui répondent au mieux à tout un ensemble de besoins et caractéristiques exprimées par un donneur d’ordre, dans le respect des coûts et des délais. Cela nous amène à réaliser des tâches variées tout au long du cycle de développement d’un projet (définition de l’architecture mécanique, conception, préparation des plans etc.) et à nous intéresser à des problématiques variées (intégration, arc électrique, CEM, thermique, vibratoire…).

Chez MECAGINE, un ingénieur en conception mécanique s’intéresse à toutes ces problématiques ?
Oui, dans la mesure où pour réaliser un bon produit, il faut prendre en compte dès la phase de conception tous ces phénomènes de manière individuelle, mais aussi leurs interactions. Nous traitons ces différentes problématiques jusqu’à des niveaux assez poussés, et nous avons aussi des experts en support quand c’est nécessaire.

C’est un métier particulièrement riche…
Oui. Les sujets abordés sont très divers, techniques et de qualité, il faut donc faire preuve de polyvalence.

Le rôle du responsable technique mécanique

Après ton expérience d’ingénieur en conception mécanique, tu as été promu responsable technique de MECAGINE. Peux-tu nous en parler ?
C’était une très belle opportunité. Je trouve particulièrement intéressant de participer à la croissance d’une petite structure, sans quitter le monde de la technique. Je m’occupe de la gestion des projets, ainsi que de la partie support. Cela implique d’être toujours à l’écoute des équipes, mais aussi des clients.

Tu participes aussi à la formation des équipes ?
Oui. Dans le cadre des projets que nous réalisons au bureau d’études, dont j’ai la charge, nous formons les nouveaux arrivants sur des sujets variés, afin de leur permettre de monter en compétences. Les sujets abordés peuvent être techniques (ex : les problématiques thermiques), ou bien l’utilisation de nouveaux logiciels, de procédés de fabrication (ex : pièces injectées, tôlerie) jusqu’aux problématiques liées à des secteurs d’activités particuliers.

Tu rencontres de nombreux candidats en entretien. As-tu des attentes particulières ?
Au-delà des compétences techniques, nous sommes très attentifs à la personnalité du candidat. Nous recherchons des personnes polyvalentes, dynamiques et qui sont motivées par le projet de l’entreprise.

Pour conclure, pourrais-tu nous dire quelques mots sur MECAGINE. Pourquoi as-tu rejoint la société ?
J’avais senti les éléments dont je t’ai parlé : la diversité et la qualité des projets, l’accompagnement des ingénieurs, le fait de rejoindre une petite structure dynamique. Une fois embauché, c’est effectivement ce que j’y ai trouvé.

Et tu t’y sens bien ?
Oui 😊. Et puis, outre la bonne ambiance, j’apprécie la proximité que nous avons avec nos collègues d’ADVANS Group. L’une de nos forces est de bénéficier de ces équipes pluridisciplinaires (mécanique, électronique et logiciel), avec un haut niveau technique, implantées dans de nombreuses villes de France. Cela ouvre de belles perspectives de développement pour MECAGINE, et des opportunités professionnelles motivantes pour nos ingénieurs.